Loading

Les drones et l’Art

27
Sep
2016

Bien-sûr nous faisons de belles images avec nos machines, et même si elles ont une certaine valeur esthétique, elles ne sont pas artistiques à moins que l’on décide qu’elle le soient.

Sans rentrer dans le débat de ce qu’est – ou n’est pas – l’Art, les premières et rares expérimentations à l’aide de drones commencent maintenant.

La première et la plus extravagante est celle de ces deux néerlandais ayant transformés leur chat tout juste mort en chat empaillé quadrirotor.

http://www.theguardian.com/world/video/2012/jun/05/catcopter-dutch-artist-amsterdam-video

La seconde, moins spectaculaire est le Spraycopter de Katsu, un graffeur new-yorkais ayant particulièrement sévi dans les années 90. c’est entre le dripping  de Jackson pollock et le tag sur les surfaces libres en hauteur, sur les murs des immeubles. Il espère un jour un mode autonome qui puisse donner plus d’autonomie au drone. La machine exécutera alors une trace qui sera plus humaine, et de l’ordre de l’écriture automatique des dadaistes comme Tristan Tzara.

Jackson Pollock : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jackson_Pollock

Le mouvement Dada : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dada

Tristan Tzara : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tristan_Tzara

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweets

Flyingdream